Blanche Aurore Céleste

Blanche Aurore Céleste

Mise en scène Aneta Szynkiel
Avec Karine André
Musique Anaël Martin
Photos Céline Maud Dupont
Affiche Peggy Baunay

Blanche Aurore Céleste raconte. Elle a une robe bleue et une petite valise qui contient des bouts de tissus, quelques pelotes de laine et des cintres. Les années passent et Blanche continue de raconter ; sa marionnette en robe bleue à petits pois blancs vieillit elle aussi. Elle raconte sa vie, ses rencontres avec des hommes.

Ceux dont on sait peu de choses : Joujou, Jules ou Nico, ceux qui ont occupé quelques moments : Mario, Albert ou Toto.
Et puis Prosper, le mari, et surtout ce cousin lointain dont le nom revient sans cesse : Marcel. Et bien d'autres encore…
Elle avance, ne s'arrête jamais, qu'elle soit brisée ou heureuse.
Elle continue de parler, simple et généreuse. Ainsi va la vie de Blanche Aurore Céleste.

Cycle Court toujours
Création 2005, Théâtre du Proscenium, Paris

This text will be replaced by the JW Player
Page précédente : Tout public Page suivante : Il joue