Le Taël d’argent

Jeden, Le Taël d’argent

D’après un conte traditionnel chinois, à partir de 18 mois
Adaptation et mise en scène Aneta Szynkiel
Objets Célia Stupar
Avec Karine André
Photos Éric Condominas, Fred Villemin, Célia Stupar
Affiche, dossier et illustrations Peggy Baunay

Une petite grand-mère, très vieille et très pauvre, vit seule dans sa petite maison, en Chine. Un jour, elle trouve devant sa porte une pièce d’argent, qu’on appelle un Taël. Ce Taël d’argent est magique. Le Tigre de la Montagne ne tarde pas à lui faire savoir qu’il le veut pour lui, et qu’il la tuera si elle refuse ! Mais c’est compter sans le courage de la petite grand-mère, et l’aide précieuse que vont lui apporter les objets de la maison…

Avec Le Taël d’argent, ce sont les enfants qui « font » le spectacle. Une trentaine au maximum, ils sont regroupés en demi-cercle autour de la comédienne. Celle-ci leur remet au début du spectacle des instruments de musique, qui leur permettent de participer au déroulement de l’histoire, avec chacun son imagination et sa compréhension. Ici, tout est dans l’image et le symbole. La comédienne est tantôt le Tigre de la Montagne, tantôt la vieille grand-mère, tantôt un des objets de la maison.

Cycle Conte toujours 
Création 2006, M.J.C. Les Hauts de Belleville, Paris

Page précédente : La Plume de Finist-Fier Faucon Page suivante : La Mouche